Descriptifs projet

Un projet moderne de stockage des déchets – Une réponse aux exigences du Canton – Un site sécurisé proche des accès ferroviaires

Lien vers la présentation. (fichier pdf - 7.37 Mo)

Grandson, le 26 septembre 2018.

La société GTU (Gravière des Tuileries), filiale du groupe Cand-Landi SA, a présenté aujourd’hui à la population de la région le projet du site des Echatelards, sis sur la commune de Grandson. Ce projet a été inscrit par le Conseil d’Etat en tant que site de priorité une pour le stockage de déchets de types A (matériaux d’excavation propres), B (matériaux inertes), D (mâchefers) et E (matériaux pollués). Il répond aux déterminations du plan cantonal vaudois des déchets, adopté en 2016, qui confirme la nécessité d’un nouveau site capable de stocker les déchets de type D et E. Le site des Echatelards correspond en tout point aux exigences techniques, légales et environnementales encadrant la valorisation des déchets. La qualité géologique du lieu, particulièrement adaptée, et sa proximité au rail en font un site de premier choix. Il est prévu pour une durée d’exploitation de 30 ans et un volume traité de quelque 5,8 millions de m3. Le projet fait l’objet d’un plan d’affectation cantonal. Sa mise à l’enquête est prévue à la fin de cette année. L’exploitation pourrait débuter en 2020.

Le groupe Cand-Landi, société familiale dont le siège est à Grandson, a été fondé en 1896. Fort de plus de 240 collaborateurs, il est un acteur important et reconnu dans les métiers de l’environnement. Il s’est spécialisé dans les domaines des transports routiers et ferroviaires, du terrassement, de la déconstruction, de la décontamination de sites, du recyclage et de la valorisation des matériaux, de la fourniture de matériaux de construction et de l’entretien et curage des canalisations. Le groupe gère également depuis plus de 50 ans différents sites de stockage de déchets de type A (matériaux d’excavation propres) et D (mâchefers et cendres issus des Usines de Valorisation Thermique des Déchets ainsi que des centrales de chauffe à bois).

Gravière des Tuileries (GTU), société du groupe, exploite depuis 1970 avec succès l’actuelle décharge de type D de Sur Crusilles à Valeyres-sous-Montagny. Celle-ci réceptionne actuellement la moitié de la production de mâchefers de l’UVTD (Unité de Valorisation Thermique des Déchets) de Tridel, de l’usine des Cheneviers (GE), ainsi que des cendres issues des centrales de chauffe à bois régionales. Le comblement du site de Sur Crusilles devrait être terminé aux environs de 2023.

C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet des Echatelards, qui répond aux besoins du canton de Vaud. Situé à 2,5 km du principal site d’exploitation de Cand-Landi, dans la zone industrielle de La Poissine (ZIP), Les Echatelards pourront ainsi bénéficier de l’ensemble des infrastructures déjà existantes à la ZIP, en particulier son centre de transbordement rail-route : près de 65% des matériaux qui seront mis en dépôt aux Echatelards emprunteront le chemin de fer et non pas le réseau routier.

Cand-Landi a intensifié ces dernières années son développement dans l’économie circulaire, avec la réutilisation du déchet en matière première, en créant RC-Plast, unité de tri de dernière génération pour le recyclage des plastiques, et, au quotidien, dans sa production de bétons recyclés à partir de bétons de démolition. De manière générale, les matériaux minéraux sont systématiquement triés, traités et réutilisés dans les activités de la construction. Seuls ceux destinés à un stockage définitif seront envoyés aux Echatelards.

Le site des Echatelards, d’une surface d’environ 56 hectares, est actuellement occupé par des terrains agricoles. Le périmètre de comblement sera limité au sud par la route cantonale Grandson-Fiez et au nord par le chemin d’amélioration foncière traversant le centre de la plaine des Echatelards (voir fiche technique). Le comblement consistera à diminuer la pente existante importante du talus sud (> 18%) pour la rendre plus facilement exploitable pour l’agriculture. Le site ne sera pas ouvert en totalité, mais exploité par étapes et sera végétalisé au fur et à mesure de l’atteinte de la cote topographique finale du stockage. Ainsi, seule une surface réduite d’environ 1 à 2 hectares sera soustraite à la vocation agricole durant l’exploitation. Le sens d’exploitation permettra de limiter la vue directe depuis le village de Champagne. Pour limiter les infrastructures sur le site et l’emprise sur les surfaces agricoles, les processus de stockage temporaire, traitement et tri des matériaux sera effectué au droit de la ZIP. Le site sera exploité par étape. Chaque étape sera remise en état après exploitation et retournera à l’agriculture.

Ce projet de GTU répond ainsi à un besoin fort de nouvelles capacités de stockage de matériaux non valorisables en Suisse romande. Il garantit une maîtrise des risques et des nuisances et intègre de manière réfléchie les contraintes environnementales, écologiques et de voisinage, d’où une diminution des rejets de CO2. Aucune localité ne sera traversée par les transports de matériaux. La localisation du site, ainsi que les synergies qui seront développées avec la ZIP, via l’utilisation du réseau ferroviaire en particulier, s’inscrivent dans le cadre d’une gestion durable et concertée des déchets à une échelle régionale, cantonale et intercantonale, à l’horizon 2050. Ce projet permettra par ailleurs de générer localement des emplois en lien avec les métiers de l’environnement.

Inscrivez-vous à la newsletter

Décharge des Echatelards